AmaniFestival
  • Amani Festival
  • News
  • La 9ième édition du Festival Amani 2023 se tiendra de part et d’autre du Lac Kivu
Illustration

La 9ième édition du Festival Amani 2023 se tiendra de part et d’autre du Lac KivuPublié le 6 janvier 2023

Pour des raisons sécuritaires, la neuvième édition du Festival Amani se tiendra à Goma et à Bukavu en février 2023.

Le Gouvernement Provincial du Nord-Kivu nous a demandé de ne pas tenir les trois jours de concert du Festival Amani à Goma car la probabilité qu’un incident sécuritaire se produise est très élevé au regard de la situation d’insécurité aux environs de Goma. Dans ce contexte d'incertitude, et dans l'impossibilité de dégager une nouvelle date à Goma dans les prochains mois, nous avons estimé qu’il n’était pas opportun de reporter le Festival 2023. Les Autorités Provinciales nous ont néanmoins encouragé à poursuivre l’idée d’une délocalisation pour cette seule édition dans une ville présentant des meilleures conditions, notamment sécuritaires. Elles nous ont assuré de leur soutien et de leur accompagnement.

« Dans le but de ne pas interrompre pour une deuxième fois la marche du Festival, au risque de perdre une opportunité de plaidoyer pour la paix et la stabilité dans la région, d’estomper l’engagement de certains acteurs qui appuient le Festival, le Conseil d’Administration et la Direction du Festival Amani en consultation avec les responsables des commissions des bénévoles et des partenaires ont décidé de tenir les activités de la 9ième édition du Festival Amani à Goma et à Bukavu. De la sorte, nous poursuivons notre lutte contre la peur et des divisions et promouvons haut et clair notre message de vivre ensemble, de paix et d’espoir au travers la musique, l’entrepreneuriat et le volontariat. » a annoncé aujourd’hui Guillaume Bisimwa, directeur du festival Amani.

Les trois jours de concert du 10 au 12 Février 2023 se tiendront à Bukavu où les structures culturelles DELIA-NDARO, ECKA, MOSAIQUE, UWEZO AFRIKA INITIATIVE, PRODAFRICA, SPR, ainsi que les événements culturels FESTIRAS, BAK EVENTS, ont accepté d’accueillir l’événement. Plusieurs autres activités, notamment le concours d’entrepreneuriat, les résidences artistiques et des rencontres des bénévoles, se tiendront à Goma.

Cette décision difficile au regard du timing, des défis organisationnels, de la tradition d’avoir le Festival Amani uniquement à Goma est un élan de partage, de résilience, de renforcement, de solidarité et d’espoir de Goma vers Bukavu et sans doute, comme toujours, de Goma vers le monde.

« Notre message est simple et clair : Nous faisons ce Festival pour offrir aux jeunes, moins jeunes et aux adultes de l’Est de la RDC, et de la région des Grands-Lacs une occasion de rêver, d’espérer, de s’évader et d’entreprendre pour la paix et le bien-être d’un pays, et d’une sous-région aux quotidiens violents, traumatisants et désespérant. Ce Festival est né à Goma, par et pour les jeunes et âmes courageuses de cette ville. C’est une autre façon pour cette ville brisée et meurtrie, courageuse et innovante de résister à la peur, au désespoir, au cynisme et à la fatalité et d’envoyer un message d’espoir à la région, au continent et au monde. » a souligné Guillaume Bisimwa.

Que Goma ne soit pas en mesure pour le moment d’accueillir les trois jours de concert du Festival Amani ne signifie pas que nous devons laisser tomber et baisser les bras. Au contraire, c’est l’occasion, non seulement d’accepter humblement que les autres nous soutiennent mais aussi d’exporter notre expérience, notre savoir-faire, et notre résilience vers ceux qui, en l’ayant, en veulent encore.

De Goma à Bukavu, sous le thème « Du bénévolat au service de la communauté » fait de la 9ième édition du Festival Amani un élan de partage, de renforcement et de résistance pour que Goma retrouve sa dixième édition de 2024 avec plus de reconnaissance, de fierté, d’engouement et de partage.

« Nous continuerons durant cette neuvième édition et la dixième, de célébrer nos bénévoles de Amani mais aussi ces millions d’âmes de la ville et de la région qui se mettent de manière désintéressée au service des plus vulnérables, au-delà de leur propre souffrance. » a expliqué M. Bisimwa.

"Les difficultés forgent les âmes courageuses", dit-on. L’âme du Festival Amani est sans doute, tout en restant fragile, une force bâtie sur dix années de défis multiples et pénibles, les uns différents des autres chaque année. C’est une histoire de défiance contre la peur, la fatalité, le découragement afin que l’espoir d’une vie meilleure et d’une Paix durable deviennent la réalité. C’est le message que nous transmettent par leur courage, les filles et les garçons de Goma, de Bukavu et de toute la région. Une affirmation que des âmes ordinaires, fragiles et parfois brisées, peuvent en rêvant et en osant ensemble déplacer les montagnes de la peur et de la fatalité.

Ensemble, pour que réussisse la 9ième édition du Festival Amani, de Goma vers Bukavu.

Peace !

Illustration
Illustration

Avec le soutien de

Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration
Illustration